De l’espace pour le géant

On lit souvent que le Grand Danois est un chien qui peut se contenter d’un petit espace vital.

C’est vrai.  Toutefois, le texte parle bien de  »se contenter »…  S’épanouir, c’est une autre chose.

Aucun animal ne vit confortablement dans une petit espace clos.  Aucun oiseau ou rongeur n’est heureux dans une petite cage, ou poisson dans un mini aquarium.

Les animaux ont besoin d’espace.  Et de grand air.  Ce sont deux éléments importants pour leur épanouissement.

Un Danois peut-il vivre en appartement et n’avoir que des sorties en laisses? Oui, il va survivre.  Il va également survivre en voyageant sur la banquette arrière d’une mini voiture.

Mais vivre dans une grande maison aérée où il peut se mouvoir à son aise, et profiter d’un grand terrain pour se dégourdir, cela lui permet de s’épanouir.  Particulièrement si la maison contient de nombreux habitants, incluant des enfants.  Avoir un espace à lui permet au chien de se retirer quand il en a assez, quand il souhaite la paix.  Et il est crucial que tout le monde respecte cette demande.

Cela lui permet également de faire suffisamment d’exercice pour vivre une longue vie riche.

Ch Rieslin Opus One AOM

Ch Rieslin Opus One AOM

Les animaux ont besoin du grand air; la vie citadine ne leur offre pas ou peu d’occasions de vraiment se dégourdir et relaxer en forêt.  C’est au mieux un pis-aller.  Et, les parcs à chiens ne permettent pas aux chiens de faire des vrais exercices, non plus.  Au mieux, les chiens jouent ensemble, mais, ça n’est pas comme courir sans restriction.

De nos jours, la banlieue offre principalement des maisons sur des terrains miniatures; or, un chien de cette taille vivant sur un terrain de 3k pieds carrés n’a pas l’occasion de bien faire travailler tous ses muscles, le risque de blessure augmente beaucoup et on voit de plus en plus de chiens qui ont des problèmes locomoteurs dus à une croissance sous restriction soit sous forme de laisse/chaîne ou simplement parce qu’ils n’ont pas eu l’occasion de courir à pleine vitesse pour bien développer leur musculature.

Le manque d’espace est également responsable de beaucoup de situations d’agression; en effet, lorsque le chien ne peut fuir, sa seule possibilité reste parfois l’attaque pour se sortir d’un inconfort.  Une situation tragique qui aurait pu être évitée si un espace suffisant avait été disponible ou une simple possibilité de retraite.