Danois et enfants

Avec un nombre toujours grandissant de morsures importantes (plus de 1000 personnes par jour  en Amérique du Nord doivent recevoir des soins suite à une morsure de chien), un nombre qui croît, dû à la présence de plus en plus importante des chiens dans nos vies, il est devenu très important de protéger nos enfants en leur apprenant des règles de base pour vivre en présence de chiens.  Particulièrement les gros, qui sont juste à la bonne hauteur de leur visage pour causer des dégâts sérieux.

On exige beaucoup de nos chiens.  Certains d’entre eux ont une tolérance incroyable à tous les stimuli possibles, et font preuve d’une grande patience avec toutes les créatures qu’ils rencontrent.

Ce n’est pas la majorité.  Dans bien des cas, cela s’apprend.  Et, exiger d’un chien qu’il tolère toutes ces interactions sans broncher, particulièrement quand il est dans une situation où il ne peut pas fuir (en laisse) ou dans une petite maison…  c’est un peu comme si on contraignait nos enfants à accepter que des étrangers les embrassent dans un ascenseur…  ce n’est tout simplement pas raisonnable.

Règles de base à la maison: (tiens, prenez note, ce sont les mêmes règles que l’on appliquerait pour un enfant… on ne tolèrerait aucun de ces comportements envers nos enfants car ils sont irrespectueux).

  • D’abord, on n’arrive tout simplement pas vers un chien en hurlant de joie les baguettes en l’air pour se précipiter à son visage.  C’est impoli, particulièrement avec un chien qu’on ne connait pas.  Cela vaut également pour plusieurs adultes.
  • le chien doit avoir un endroit à lui, et à lui seul…  lorsqu’il est dans cet endroit (son lit devrait y être), il se repose tranquillement et personne ne le dérange.  Ainsi, s’il sent qu’il en a trop, il se dirigera naturellement vers son refuge et saura que, à cet  endroit, il aura la paix.  les enfants doivent respecter cette règle en TOUT temps dès que le chiot arrive.
  • les enfants, que ce soit les enfants de la maison ou les visiteurs, doivent reconnaître les signaux de détresse: léchage, yeux exorbités, raideur, baillements, dos courbé, queue entre les jambes, fixation du regard.  https://www.youtube.com/watch?v=PHLnjiISsOo
  • On ne se pend pas au cou du chien, on ne met pas ses doigts dans ses oreilles, ses yeux, on ne tire pas la queue, et on ne fait pas de cheval dessus.  Un chien ce n’est pas un poney.  On ne grimpe pas dessus.  On ne tapote pas sa tête, on ne se penche pas sur lui, et on ne met pas notre visage dans le sien.  Se faire tapoter sur le dessus de la tête aucun animal n’aime ça (probablement parce que c’est particulièrement désagréable).  Pourtant c’est ainsi que la plupart des êtres humains se présentent aux chiens.
  • on ne dérange pas un chien qui dort, qui mange.  Il est idiot de penser qu’un chien doit obligatoirement accepter que des humains jouent dans sa gamelle pendant les repas.  C’est impoli, point.  Vous aimez que vos enfants mettent leurs doigts crottés dans votre spaghetti?  Fido non plus.  Il a parfaitement le droit de manger tranquillement, sans se faire stresser.  Il a le droit de se dire que son repas lui est donné sans compromis, sans stress et qu’il peut le déguster tranquillement sans que personne ne vienne lui disputer.  Il a également le droit de dormir en paix sans se faire réveiller.  C’est particulièrement vrai pour les chiens séniors qui ont le réveil plus difficile et sont souvent confus.
  • LES ENFANTS DOIVENT ÊTRE EN TOUT TEMPS SOUS UNE SURVEILLANCE ACTIVE DES PARENTS LORSQU’ILS SONT AVEC LE CHIEN.  TOUT LE TEMPS.  SANS EXCEPTION.  si cette règle n’est pas réaliste dans votre maisonnée, un chien ce n’est pas pour vous.
  • les enfants ne devraient pas donner de bisous au chien. Point.  (Les adultes non plus).  Les animaux ne se donnent pas de bisous.  Ils tolèrent quand nous le faisons, mais ne le voient pas comme de l’affection.  Pour eux, un humain est dans leur visage, ils ne sont pas contents du bisou, ils le subissent.  Alors, quand ils en ont assez, s’ils décident de faire passer un message, devinez ce qui est à leur portée?
  • en aucun cas, des comportements que vous n’admettriez pas qu’un humain ait envers votre enfant ne doit être toléré pour le chien.  Leur rôle dans la vie ce n’est pas d’être des jouets pour nos enfants.  Ils ne  sont pas là pour subir nos vies, mais la partager.    Ils ont un seuil de tolérance aussi, et ce seuil doit être respecté.
  • Si votre famille est composée d’enfants difficiles à gérer, hyperactifs, impulsifs,  toujours en mode crise, constamment agités, qui n’écoutent rien et ne respectent pas l’autorité, un chien ce n’est pas pour vous.  Il va trouver l’environnement difficile, fera facilement de l’anxiété et sera fort probablement tenté de résoudre la situation lui-même avec les moyens qu’il connaît.

Apprenez à vos enfants à se conduire calmement et respectueusement envers les animaux.  Il n’y a rien de mignon à voir un enfant abuser de la patience d’un animal, c’est dangereux en plus.

Regardez ces vidéos…  les chiens sont clairement en détresse pendant que les adultes rigolent.  On imagine la suite.

Sources:  http://www.dogsbite.org/dogsbite-recent-dog-bite-statistics.php

http://dogbitelaw.com/dog-bite-statistics/all-dog-bite-statistics